Detail Activities

Image

Donne une seconde vie aux emballages plastiques

View 217 Apr 24, 2020 Activities

Donne une seconde vie aux emballages plastiques

Des emballages plastiques pas tous recyclables

L’aventure débute avec son amie Tan, qui deviendra la CEO de l’entreprise. Elles font un constat simple, les emballages plastiques de la plupart des produits de grande consommation indonésien ne sont pas recyclables et finissent enfouis dans des décharges, brûlés ou abandonnés dans la nature. Elles décident alors de changer les choses et de contribuer à résoudre ce problème endémique.

Contrairement aux bouteilles ou autres déchets plastiques traditionnels, les emballages de nouilles instantanées, de produits ménagers ou de boissons en poudre ne sont ni collectés officiellement, ni recyclés.

Pourquoi ? Ces emballages sont fabriqués en plastique laminé et recouverts d’un film d'aluminium. Il s’agit d’un déchet complexe à gérer qui nécessite l’utilisation de produits chimiques pour séparer le plastique de l’aluminium. L’idée de génie de Rebricks est de collecter ces emballages pour les transformer en matériaux de construction.

Au départ, Ovy et Tan utilisent leur site internet mais aussi les réseaux sociaux pour se faire connaître. Ces outils ont été particulièrement efficaces pendant cette pandémie où il leur était impossible de venir au contact direct des personnes pour promouvoir leur projet. Et leur stratégie fonctionne ! Rapidement, des particuliers, ravis d’avoir trouvé une solution alternative, viennent déposer leurs déchets. Les entreprises suivent, comme le géant Indofood, et décident de s’allier à leur cause et de s’engager sur un volume mensuel. C’est aujourd’hui jusqu’à 100 mètres cubes d’emballages plastiques qui sont traités chaque jour.

Rebricks, comment cela fonctionne ?

  Une fois les plastiques collectés, comment cela fonctionne ? Les emballages sont d’abord réduits en poudre puis mélangés à du calcaire et de l’argile. Tout l’enjeu est de trouver la bonne composition, le juste mélange pour allier le plastique et le ciment, afin de réaliser des matériaux fiables et résistants aux intempéries. L’autre challenge est de proposer un prix accessible pour être compétitif face aux produits similaires du marché.

“ Chaque brique contient en moyenne 20% de plastique pour pouvoir être compétitif en termes de prix et de résistance. Nous voulons démocratiser les produits éco responsables. Il faut qu’ils puissent être à des prix comparables à ceux du marché car nous voulons que tout le monde puisse les utiliser”. En effet, créer une brique entièrement en plastique aurait doublé le prix du produit fini. Rebricks propose deux principaux produits, des pavés et des blocs de construction. Chaque brique contient jusqu’à 100 emballages ce qui donne plus de 1200 sachets au mètre carré.

Côté produits finis, les particuliers ont adhéré au concept mais aussi des hôtels à vocation éco responsable, des architectes, des paysagistes, des restaurants… et même XS project, association de recyclage bien connue à Jakarta, qui a utilisé les pavés Rebricks pour le sol de son atelier.

 

Des ambitions sur tout l’archipel

Et pour la suite ? Rebricks ne s'arrête pas là. L’équipe envisage d’ouvrir des branches dans d’autres îles d’Indonésie comme Bali ou Kalimantan afin de garder la proximité avec leurs contributeurs et leurs clients. Et pour aller encore plus loin, un projet de recyclage de déchets organiques pour générer du biogaz est à l’étude. Enfin, elles sont déjà en train de réfléchir au recyclage de leurs propres briques recyclées, la boucle est bouclée !

A nous de jouer maintenant. Ayons le réflexe Rebricks pour donner une seconde vie à nos emballages et rendre nos constructions éco responsables.

TAGS: recycle,rebricks,rebricksindonesia,singleuseplastic


Video Activities